Retourner à la salle de presse

La mobilité au Québec en 2014 : plus de 75% des 18-44 ans disposent d'un téléphone intelligent

Communiqué de presse

Le CEFRIO dévoile les résultats du volet « mobilité » de son enquête

NETendances 2014


Québec le 28 janvier 2015
– En 2014 pour la première fois, plus d’un adulte québécois sur deux (52,3 %) possède un téléphone intelligent. Le taux de possession de cet appareil mobile a progressé année après année depuis 2010, où il se situait à peine à 16,9 % de la population adulte. Les données du volet mobilité de l’enquête NETendances 2014 révèlent en outre que l’adoption du téléphone intelligent s’étend à travers les groupes d’âge, celui-ci étant désormais détenu par 76,6 % des adultes de 18 à 44 ans. Jusqu’à 54 ans, la popularité du téléphone intelligent surpasse désormais celle du téléphone cellulaire de base. 

La tablette numérique connaît aussi une croissance notable de sa popularité cette année : près de deux adultes sur cinq (38,9 %) en possèdent une, en hausse de 13,4 % par rapport à 2013 (25,5 %).

Claire Bourget, directrice principale, recherche marketing au CEFRIO souligne que « 2014 marque une étape importante dans la croissance de l’appétit des Québécois pour les appareils mobiles. Pour la première fois, nous remarquons que les adultes ne possédant ni téléphone intelligent, ni tablette numérique, sont minoritaires : il n’y a désormais que 38 % des adultes qui ne disposent d’aucun de ces deux principaux appareils mobiles. Il s’agit d’une évolution majeure des habitudes et comportements numériques des Québécois. Ceux-ci sont désormais majoritairement mobiles et branchés, une nouvelle réalité dont devront tenir compte les organisations et entreprises qui offrent en ligne leurs produits et services ».

D’ailleurs, la proportion d’adultes ne possédant aucun appareil mobile (téléphone intelligent, téléphone mobile de base, tablette numérique, lecteur audio ou liseuse numérique) ne se situe plus qu’à 17,8 %,  comparativement à 28,4 % en 2012. Des données complètes par appareil et tranche d’âge sont disponible au http://cefr.io/m14.

Le système d’exploitation Android désormais plus populaire qu’iOs au Québec

En 2014, le système d’exploitation Android est devenu le plus utilisé sur les téléphones intelligents des adultes québécois (44,5 %), surpassant le système iOS (présent sur les appareils Apple), qui le suit de près à 39,0 %. Au total, près de 85 % des téléphones intelligents fonctionnent avec l’un de ces deux systèmes d’exploitation. La proportion restante se divise entre BlackBerry (7,3 %), Windows (4,7 %) et d’autres systèmes (4,4 %). Par contre, iOS (52,8 %) domine largement face à Android (27,0 %) en ce qui concerne les intentions d’achat de téléphones intelligent pour la prochaine année.

Des appareils mobiles prisés pour le divertissement en ligne

Le téléchargement d’applications et la consultation de l’actualité ont la faveur des deux tiers (68,8 %) des internautes québécois détenteurs d’appareils mobiles, alors que plus d’un internaute mobile sur deux (55,2 %) écoute des vidéos, des webtélés ou webradios à partir de son appareil mobile et 51,6 % d’entre eux y jouent à des jeux. Le téléchargement de livres numériques demeure stable depuis 2012, pratiqué par un mobinaute sur cinq (19,5 %).

Résultats détaillés disponibles en ligne : montre intelligente, transactions mobiles et plus encore

Le volet mobilité de l’enquête NETendances 2014 regroupe également des informations et données détaillées sur les différentes activités de communication réalisées sur mobiles, la montre intelligente, le lecteur audio numérique et la liseuse numérique, ainsi que sur les transactions et achats en ligne effectués à partir d’appareils mobiles.
 
Les résultats détaillés incluent également tableaux, graphiques, données sociodémographiques et méthodologie.

À propos de NETendances

L’enquête NETendances du CEFRIO dresse un portrait intégré et actualisé des grandes tendances en matière d’utilisation d’Internet et des TIC sur l’ensemble du territoire québécois. NETendances 2014 a été réalisée grâce au soutien financier du Mouvement des caisses Desjardins et du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, sans oublier la collaboration de BIP – Bureau d’interviewers professionnels pour la collecte de données.

À propos du CEFRIO

Depuis plus de 25 ans, le CEFRIO accompagne les organisations publiques et privées dans la transformation de leurs processus et pratiques d'affaires par l’appropriation et l’utilisation du numérique. Centre de liaison et transfert reconnu, le CEFRIO est mandaté par le gouvernement du Québec afin de contribuer à l'avancement de la société québécoise par le numérique. Il recherche, expérimente, enquête et fait connaître les usages du numérique dans tous les volets de la société. Son action s'appuie sur une équipe expérimentée, un réseau de quelque 80 chercheurs associés et invités ainsi que l'engagement de plus de 150 membres.



-30-

Source : CEFRIO | www.cefrio.qc.ca

Renseignements :
Guillaume Ducharme
418 929-0479
guillaume.ducharme@cefrio.qc.ca