Retour à la liste des publications

Les régions sont-elles vraiment moins connectées?

Trois facteurs servent à expliquer l’essentiel des différences d’utilisation d’Internet : l’âge, la scolarité et le revenu. L’analyse de près de 30 000 observations, recueillies en 2010, montre que ni le sexe du répondant, ni la langue parlée au domicile n’ont d’effet mesurable. La question du lieu de résidence joue un rôle relativement mineur.

Ainsi, une personne de 75 ans ou plus dont le revenu familial annuel est de moins de 15 000 $ et qui a terminé ses études au niveau primaire affiche une probabilité de moins de 6 % de répondre qu’il est un utilisateur d’Internet. À l’autre extrême, un adulte de la tranche des 18-24 ans qui détient une maîtrise, et dont le revenu familial annuel dépasse les 100 000 $, a une probabilité de 99,69 % d’utiliser Internet. Ces probabilités varient à peine, que l’on parle d’un homme ou d’une femme, d’un anglophone ou d’un francophone, d’un résident de la ville ou de la campagne.

Partenaires

Commentaire?

*Le courriel ne sera pas publié