La mobilité au Québec : une montée en flèche

La mobilité au Québec : une montée en flèche

L'enquête NETendances 2013 a été réalisée par le CEFRIO avec la collaboration de BIP et financée par le Mouvement des caisses Desjardins et Services Québec.

Les fonctions de plus en plus complexes dont sont dotés nos appareils mobiles modifient indéniablement notre rapport à l’utilisation d’Internet et toutes ses possibilités (communications, information, divertissement, transactions, etc.). Un peu plus de la moitié des adultes québécois possèdent un téléphone intelligent ou une tablette numérique en 2013 (52 %), un taux qui est en forte croissance par rapport à l’an dernier (36,2 %). Et les intentions d’achats laissent présager une croissance de la tendance pour l’an prochain également. Qui plus est, les adultes qui possèdent une tablette numérique sont 9 sur 10 à l’utiliser pour naviguer sur Internet, tandis que la proportion est de 3 sur 4 pour le téléphone intelligent. Le virage mobile est ainsi bel et bien amorcé au Québec et s’ancre encore un peu plus dans les pratiques. L’enquête NETendances 2013 sur la mobilité révèle les informations suivantes :

Service Québec

Commentaire?

*Le courriel ne sera pas publié
Ajouter un commentaire

Annie Lavoie

Au cours du dernier mois, avez-vous utilisé Internet sur … 01 …Votre téléphone cellulaire, autre qu’un téléphone intelligent 02 …Votre téléphone intelligent (ex. : Blackberry, iPhone, Google Phone, etc.) 03 …Votre tablette numérique (ex. : iPad) 04 …Votre baladeur MP3 (ex. : iPod Touch) 05 …Votre liseuse numérique 96 …Votre autre appareil mobile On parle donc l’utilisation d’Internet au sens large, qu’il s’agisse d’applications, de navigateur Internet ou autre. Au niveau des données selon la marque du téléphone ou du système d’exploitation, nous avons accès aux types de téléphones utilisés, mais pas aux données à propos des navigateurs vs apps malheureusement.

Répondre

Julie D

Bonjour, Merci encore une fois pour cette étude pertinente et très bien présentée. J'aurais une petite question: lorsque vous mentionnez l'utilisation de l'Internet sur les appareils mobiles, est-ce que ça comprend l'utilisation des apps qui utilisent le réseau Internet? Ou tout simplement ce pourcentage résume le fait d'utiliser le navigateur du téléphone ou de la tablette pour accéder à des sites Web? Également, certaines études (je n'ai pas la source...) prétendent que les propriétaires de iPhone étaient plus enclin à utiliser les Apps que les propriétaires d'Android. Ces derniers utilisaient plus le navigateur de leur téléphone pour accéder à des contenus. Avez-vous ce genre de données? Merci encore une fois !

Répondre

Ilasciuc Nicolas

téléphone intelligent ??? Mais qui suis-je ? Nos parents ont laisse leur vie pour NOTRE LIBERTEE !!!! J'ai jeté mon cellulaire.a la poubelle et continue a écrire Français correctement......... C'est bien plus amusant d'écrire "entre les lignes" sur un ordinateur (moins cher qu'un iPhone) que de parler en clair pour les écoutes clandestines......

Répondre

Annie Lavoie

Bonjour M. Ilasciuc Nous vous remercions pour votre commentaire et votre intérêt envers les enquêtes du CEFRIO. Notre prochaine enquête NETendances sera disponible gratuitement sur notre site Web le 28 janvier prochain et portera sur le Gouvernement en ligne. Bonne journée !

Répondre