Le commerce électronique au Québec : croissance des achats en ligne sur mobile

Partenaires commerce électronique 30 avril 2015

S'informer en ligne avant d'acheter

Avant d'acheter, on s'informe

Les internautes québécois ont l’habitude de s’informer avant de réaliser un achat en ligne de produits ou de services, 78,3 % consultent au moins une source d’information sur Internet avant d’acheter et 64,7 % en consultent au moins deux. Les sites d’annonces classées ou d’enchères (48,6 %) ainsi que les sites Web des fabricants ou des revendeurs (47,9 %) sont les plus visités pour se renseigner avant d’acheter.

En contrepartie, soulignons qu’un internaute sur cinq (21,4 %) n’utilise pas Internet pour s’informer avant d’acheter. En ajoutant les non-internautes à cette proportion, on retrouve une partie non négligeable (31,7 %) des adultes québécois qui ne s’informe pas en ligne avant de réaliser un achat. Les entreprises qui souhaitent rejoindre cette clientèle ont donc avantage à déployer des efforts sur les médias traditionnels en plus du Web.



En outre, notons que la recherche d’information sur Internet n’est pas nécessairement garante d’achats en ligne. Au total, 60,3 % des internautes achètent en magasin des produits repérés en ligne, mais une plus faible proportion (46,2 %) achète en ligne des produits repérés en magasin. Ces résultats mettent encore une fois en évidence l'importance d’Internet en tant que source d’information avant l’achat.

Les avis et les recommandations comme source d'information supplémentaire

Qu’on achète en ligne ou hors-ligne, les avis et les recommandations d’autres internautes jouent un rôle important lors du magasinage. En effet, deux internautes sur trois (66,3 %) considèrent les avis et les recommandations émis par les internautes sur Internet lorsqu’ils magasinent. Les avis des autres consommateurs (47,7 %), ainsi que ceux d'amis ou contacts (45,9 %) sont les plus consultés.

Ces avis et ces recommandations constituent donc une source d’information complémentaire aux sources habituelles.

Commentaire?

*Le courriel ne sera pas publié