Le commerce électronique au Québec : croissance des achats en ligne sur mobile

Partenaires commerce électronique 30 avril 2015

Les achats en ligne au Québec

Un adulte sur deux a fait des achats en ligne au cours de la dernière année

En 2014, la moitié des adultes québécois (49,4 %) ont réalisé au moins un achat en ligne au cours de l’année. On retrouve une proportion plus importante de cyberacheteurs chez les hommes (55,5 %) que chez les femmes (43,7 %). Les adultes âgés de 25 à 34 ans (72,2 %) et ceux de 35 à 44 ans (68,9 %) sont également relativement plus nombreux à acheter en ligne que la moyenne. C’est aussi le cas des adultes avec au moins un enfant au foyer (64,6 %) qui sont proportionnellement plus nombreux à acheter en ligne que ceux qui n’ont pas d’enfant au foyer (41 %).

Autant de cyberacheteurs, plus petit montant dépensé

En 2014, 32,8 % des adultes ont effectué au moins un achat en ligne au cours du mois précédant l’enquête. Cette proportion est stable comparativement à l’année précédente (33 %).

En 2014, sur une base mensuelle, les achats en ligne s’élèvent à 292 $ par cyberacheteur québécois, ce qui correspond à une baisse moyenne de 43 $ par mois, ou de 12,8 % comparativement à 2013 (335 $).

 

Les données de l’Indice du commerce électronique au Québec (ICEQ) 2014-2015 du CEFRIO révèlent un portrait semblable des achats en ligne au Québec. Selon cette autre étude qui analyse les achats en ligne d’un échantillon de plus de 5 000 adultes québécois, les dépenses mensuelles moyennes réalisées sur le Web entre 2013 et 2014 sont en baisse de 21,3 % en 2014 par rapport à 20131 .

Toutefois, dans le cas de l’ICEQ, en excluant les achats dans les catégories « voyages et transport » et « spectacles, sorties et restaurant », le montant mensuel moyen des achats en ligne par cyberacheteur est en progression de 9,6 % entre 2013 et 2014.

Cette augmentation suit la tendance décelée par eMarketer2 dans l’une de ses plus récentes études sur l’évolution du commerce électronique au Canada. En effet, eMarketer rapporte que les ventes en ligne ont été en hausse de 17,4 % au Canada entre 2013 et 2014. Ces résultats excluent également les achats des catégories voyages et billets de spectacle.

Nos résultats de 2014 indiquent une baisse de la proportion de cyberacheteurs ayant fait des achats dans les catégories « voyages et transport » et « spectacles, sorties et restaurant ». Alors qu’en 2013, 47 % des cyberacheteurs ont fait un achat ou plus en ligne dans la catégorie « voyages et transport », seulement 34 % en ont fait autant en 2014.

Pendant la même période, les achats sont stables dans la catégorie « spectacles, sorties et restaurant ». Ces catégories ont un impact considérable sur le montant moyen des dépenses, car elles représentent une partie importante des sommes dépensées en ligne au Québec. D’après les données de l’ICEQ, 35 % des dollars dépensés en ligne au Québec le sont pour des produits et des services de ces deux catégories. La catégorie « voyages et transport » représente à elle seule 31 % des dépenses totales réalisées en ligne au Québec.

Malgré la diminution observée de la valeur des achats en ligne au Québec dans la catégorie « voyages et transport », le commerce électronique se porte bien. Statistiques Canada rapporte d’ailleurs que de manière générale, en 2014 le commerce de détail au Québec a gagné 2,6 points de pourcentage3  depuis 2013.

Bref, la diminution du montant mensuel moyen dépensé en ligne par cyberacheteur est liée à la baisse des achats en ligne dans la catégorie « voyages et transport ».

1. CEFRIO, l’Indice du commerce électronique au Québec 2014-2015.
2. eMarketer, 23 décembre 2014 : « Retail Sales Worldwide Will Top $22 Trillion This Year ». En ligne (13 mars 2015), [http://www.emarketer.com/Article/Retail-Sales-Worldwide-Will-Top-22-Trillion-This-Year/1011765]
3. Statistiques Canada, décembre 2014 : « Ventes au détail selon le SCIAN et la région, non-désaisonnalisées ». En ligne (23 mars 2014), http://www.statcan.gc.ca/pub/63-005-x/2014012/t060-fra.pdf

Des achats en ligne de 6,6 milliards de dollars en 2014

Toutes catégories confondues, les données du CEFRIO permettent d’estimer à 6,6 milliards de dollars les achats totaux effectués en ligne par les adultes québécois durant l’année 2014. Ce montant s’élevait à 7,3 milliards de dollars en 2013. La diminution du montant total des achats en ligne est encore une fois directement liée à la baisse dans la catégorie « voyages et transport ».

Achats en ligne selon l'âge

Le montant moyen dépensé pour des achats en ligne est moins élevé chez les plus jeunes ainsi que chez les plus âgés. En effet, les cyberacheteurs de 18 à 24 ans dépensent 197 $ par mois sur Internet, soit 95 $ de moins que la moyenne. On observe le même constat chez ceux de 75 ans et plus qui dépensent 157 $ par mois sur Internet, 135 $ de moins que la moyenne. Ces différences s’expliquent en partie par les revenus familiaux généralement plus faibles chez les jeunes adultes et les aînés.

Qu'achète-t-on en ligne ?

Au cours de la dernière année, 26,7 % des adultes québécois se sont procuré en ligne des produits de la catégorie spectacles, sorties et restaurant; 25,7 % des vêtements, chaussures, bijoux et accessoires et 23,9 % du matériel électronique. Ces proportions d’acheteurs en font les catégories d’achat les plus populaires.

 

Commerce électronique, le Canada légèrement en dessous de la moyenne
D’après les estimations d’eMarketer, le montant des achats réalisés sur Internet représentera 6,7 % des dépenses totales du commerce de détail dans le monde en 2015.

Au Canada, il s’agira plutôt de 5,9 % des ventes au détail totales qui seront effectuées en ligne en 2015, une proportion qui représente 28,8 milliards de dollars.

C’est en Chine et aux États-Unis que les montants les plus importants seront dépensés en ligne au cours de 2015, soit respectivement 562,7 milliards et 349,1 milliards.

Source : eMarketer, 23 décembre 2014 : « Retail Sales Worldwide Will Top $22 Trillion This Year ». En ligne (13 mars 2015), http://www.emarketer.com/Article/Retail-Sales-Worldwide-Will-Top-22-Trillion-This-Year/1011765

Commentaire?

*Le courriel ne sera pas publié