Retour à la liste des articles

Portrait numérique des régions du Québec

Auteur : CEFRIO - Catégorie : Numérique et territoires

Cette année, le CEFRIO innove en présentant le portrait numérique des différentes régions administratives du Québec en quatre thématiques, à partir des données cumulées lors de l'enquête NETendances 2016 :

Quelques faits saillants

59 % des adultes québécois détiennent un téléphone intelligent
Les régions administratives qui adoptent en plus grand nombre le téléphone intelligent sont la Côte-Nord (64 %), les Laurentides (63 %) et Montréal (62 %). Celles qui ont un niveau moins élevé d'adoption sont le Centre-du-Québec (49 %), le Bas-Saint-Laurent (48 %) et l'Estrie (48 %).

53 % des adultes détiennent une tablette électronique
Le taux d'adoption de la tablette électronique est plus élevée dans les régions de Laval (57 %), la Montérégie (57 %) et Québec (56 %). En revanche, le Centre-du-Québec (43 %), la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine (44 %) et le Bas-Saint-Laurent (44  %) affichent un taux d'adoption un peu plus faible.

87 % des foyers québécois sont branchés à Internet
Les régions les plus branchées : Laval (91 %), Québec (90 %) et Montérégie (89 %).
Les régions les moins branchées : Chaudière-Appalache (84 %), Lanaudière (80 %) et le Centre-du-Québec (80 %)

64 % des adultes québécois se disent très habiles pour trouver de l'information sur Internet et 55 % s'estiment très habiles à conclure des transactions en ligne comportant des paiements.

86 % des adultes québécois utilisent Internet au moins une fois par semaine. Chez les 18-44 ans, ce taux est de 96 %.

Le Bas-St-Laurent est la région qui a connu la plus grande évolution de la proportion d'internautes réguliers : 66 % en 2012 à 81 % en 2017.

Commentaire?

*Le courriel ne sera pas publié