Retour à la liste des articles

Services bancaires en ligne : les Québécois adoptent le numérique

Auteur : CEFRIO - Catégorie : Commerce électronique et services bancaires



L’utilisation et l’appropriation grandissante du numérique par les Québécois amène l’industrie financière à innover et à renouveler les services qu’elle offre à sa clientèle, particulièrement en ligne.

Un peu plus du tiers (37,4%) des adultes aimeraient ne plus avoir à se déplacer en succursale pour effectuer l’ensemble de leurs opérations bancaires, que ce soit pour des opérations bancaires courantes, des placements ou du financement.

CITATION

« En plus d’être ouverts à de nouveaux modes de prestations de services financiers, les Québécois sont aussi intéressés à faire affaire avec de nouvelles organisations pour leurs opérations bancaires, telles que des détaillants de biens de consommation, des chaînes d’alimentation, des entreprises de télécommunication ou technologiques, et ce même si l’offre de produits et services n’est pas aussi complète », mentionne Claire Bourget, directrice principale de la recherche marketing au CEFRIO.

QUELQUES FAITS SAILLANTS

Recevoir des factures  Cette année, 65,2 % des adultes québécois ont reçu des factures ou des relevés électroniques par Internet, une pratique en hausse de 5,2 points de pourcentage depuis 2014.

Chercher de l’information – Lorsqu’ils ont besoin d’information sur les services et produits financiers, 51,7 % des adultes québécois se tournent d’abord vers Internet.

Visiter le site de son institution financière – En 2015, 54,2 % des adultes québécois ont visité le site Web informationnel de leur institution financière, une augmentation significative de 10 points de pourcentage par rapport à 2014.

Accéder à son compte bancaire à partir d’un appareil mobile – Les adultes de 25 à 44 ans sont proportionnellement plus nombreux à accéder à leurs comptes bancaires à l’aide d’un appareil mobile (53 % contre 35,9 % pour l’ensemble des adultes québécois). 


Les résultats détaillés, graphiques, tableaux, données sociodémographiques et notes méthodologiques peuvent être consultés en ligne :
http://cefr.io/v6n9

>>> COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Commentaire?

*Le courriel ne sera pas publié